vatican_escalier_spirale_credits_Djami_leonardo-express.com

LE VATICAN

Tout le monde a déjà entendu parler du Vatican, c’est évident! A travers des films, des livres, des reportages… mais que savez-vous réellement de ce petit pays situé au cœur de Rome? Car oui c’est un pays d’une superficie de seulement 44 ha.

Le Vatican est un État, pour le nommer en entier c’est l’État de la Cité du Vatican, (en italien Stato della Città del Vaticano). On y trouve le siège de l’Eglise catholique (du Pape), il est implanté au centre de Rome.

C’est l’une des destinations favorites des touristes en Italie avec 5 millions de visiteurs par an. Ce n’est pas rien! Mieux vaut préparer sa visite avec soin et méthode pour capter le maximum de sensations et surtout éviter les longues files d’attentes. C’est aussi une destination qui regorge de monuments et musées les plus incroyables les uns que les autres. La chapelle Sixtine, la Basilique Saint-Pierre, on vous en parle plus bas.

Le Vatican est un incontournable de votre voyage à Rome. Tout y est impressionnant!

Cet article est écrit suite à notre voyage en famille : 2 adultes + 2 enfants (5 et 9 ans). Nous avons effectué notre séjour la première semaine du mois de Septembre. Il faut savoir que Rome est très prisée par les voyageurs entre Mars et Septembre. Alors un conseil: préparez votre voyage en avance.

QUE VISITER AU VATICAN?

LA PLACE SAINT-PIERRE

Pour vous mettre dans l’ambiance, cette place monumentale vous donne un aperçu de la grandeur du Vatican. C’est ici que se déroulent les messes pontificales pouvant accueillir jusqu’à 300 000 personnes. C’est aussi à cet endroit que vous pouvez assister à un ballet incessant de visiteurs venus du monde entier. C’est réellement impressionnant d’observer toutes les nationalités, toutes les confessions concentrées en un seul et même lieu.

Le plus marquant, ce sont les colonnes qui bordent la place. En tout, ce sont 140 statues qui trônent fièrement au-dessus des colonnades. Plusieurs sculpteurs ont participé à la création des statues dont Lazzaro Morelli, Giacomo Antonio Fancelli, Pierre-Étienne Monnot, Jean-Baptiste Théodon, Giovanni Maria Baratta , Bartolommeo Cennini.

Visite gratuite.
Passage de sécurité à la limite Rome / Vatican.
Prévoir des chaussures confortables et une tenue appropriée.

LA BASILIQUE SAINT-PIERRE

Il existe des trésors dans le monde, et ce qui est sûr c’est que la Basilique Saint-Pierre est l’un d’entre eux. Vous avez certainement visité de nombreuses Églises dans votre vie mais ce qui se passe quand on franchit le seuil de cette Basilique est unique. Je ne sais pas à quoi cela tient. Ses dimensions, la richesse des ornements et statues qui s’y trouvent.

La Basilique Saint-Pierre du Vatican doit son nom à la tradition qui voudrait que la sépulture de l’apôtre Pierre y soit localisée.
Déjà, du vivant de Pierre, après la crucifixion du Christ, les Actes des Apôtres relatent le fait que celui-ci tient une place importante dans l’Église chrétienne naissante. En effet le Christ lui avait dit : « Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon église.

On a adoré:

  • La Pietà de Michel-Ange
  • La coupole
  • Les cloches
  • La nef
  • Le baldaquin
  • Chaire de Saint-Pierre

On a moins aimé:

  • La file d’attente de 45 minutes à l’extérieur en plein soleil. Mieux vaut avoir un billet coupe-file.

Tarifs:

L’accès de la Basilique est gratuit, mais si vous souhaitez éviter la file d’attente, vous pouvez réserver votre billet ici.

PASSETTO DI BORGIO

Attardez vous également un petit moment au Passetto di Borgo ou Passetto. Ce passage fortifié et surélevé relie la Place Saint-Pierre de la cité du Vatican au château de Saint-Ange à Rome.

LA CHAPELLE SIXTINE

La chapelle Sixtine fait partie des visites incontournables à prévoir lors de votre séjour à Rome. Vous pourrez y accéder en visitant les Musées du Vatican.

Elle tient son nom du Pape Sixte IV qui est à l’origine de la restauration de la Cappella Magna entre 1477 et 1480.
Ce qui rend la chapelle Sixtine exceptionnelle , ce sont les fresques réalisées sur les parois et les plafonds. La plus notable et célèbre de toutes est la fresque réalisée par Michel-Ange: “Jugement dernier”. Celle-ci témoigne du génie de Michel-Ange en tant que peintre et de son évolution en tant qu’artiste.

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni était surtout reconnu pour ses talents de sculpteur.
Connu dans le monde entier sous le nom de Michel-Ange, le Florentin n’avait que 24 ans lorsqu’il a sculpté sa célèbre « Pietà » exposée dans la Basilique Saint-Pierre du Vatican, une tendre représentation de la Vierge Marie sur laquelle repose le corps inanimé de son fils.

On connaît également sa statue imposante de David qui avait révélé sa maîtrise de la sculpture des corps humains. Vous pouvez admirer cette œuvre à la Galleria dell’Accademia de Florence.

On a adoré:

  • S’asseoir dans la chapelle Sixtine et admirer les fresques peintes sur les parois.

On a moins aimé:

La foule pour accéder à la chapelle Sixtine. Heureusement que nous avions réservé des billets coupe-file à l’avance. Cela nous a évité une longue attente à l’entrée.

LES MUSÉES DU VATICAN

Les Musées du Vatican forment un ensemble muséal situé au Vatican. En tout, ce sont 12 musées, 5 galeries, 1400 salles dédiées à l’Art, à l’Histoire… Vous pourrez admirer l’une des plus grande collection d’Art du monde.

Des expositions impressionnantes qui résultent du travail d’assemblage de tous les Papes qui se sont succédé durant les siècles.
On peut y admirer des œuvres de Dali, Henri Matisse, Chagall, Van Gogh….

On a adoré:

  • La galerie d’Art Contemporain
  • La galerie des cartes. Grandiose! dorures et couleurs. Des tapisseries incroyables!
  • Musée Chiaramonti: des statues de marbre blanc impressionnantes retraçant l’histoire de Rome et la maîtrise des artistes sculpteurs de l’époque.
  • Les chambres de Raphaël: fresques aux couleurs chatoyantes.
  • Les Appartements Borgia: Des décorations riches avec des œuvres d’Arts religieux modernes.

LA NÉCROPOLE – Le cimetière méconnu

La nécropole du Vatican ou Scavi est une curiosité qui se situe sous la Cité du Vatican. Il est vrai qu’elle est moins connue que la basilique Saint-Pierre ou encore les musées du Vatican. Il est aussi difficile d’imaginer qu’à l’époque, le Vatican était un énorme cimetière à ciel ouvert.
Elle fut mise au jour durant la moitié du XXème siècle seulement, à la fin des années 90.

La nécropole du Vatican se situe entre 5 et 10 mètres de profondeur sous le Vatican. Les archéologues fouillent à la découverte d’éléments permettant de mettre à jour 2000 ans d’histoire.
Ce sanctuaire très fragile a été abandonné et entièrement recouvert avant d’être préservé. ce qui explique le nombre de visites limitées.

LES JARDINS DU VATICAN

Les jardins du Vatican sont nés au XIIIème siècle, ils sont parmi les plus anciens d’Europe.

C’est le Pape Nicolas III Orsini (1277-1280), le pape qui débute la construction de la première résidence pontificale sur la colline située au Nord de la Basilique, connue alors sous le nom de « Mons Saccorum ».

Au départ, il ne s’agit pas à proprement parler de jardins, mais plutôt de vignes, potagers et champs de luzerne, conformes à l’idée médiévale des jardins pour les besoins des papes et de leur suite. Ces plantations présentent un caractère essentiellement utilitaire. Le Pape Alexandre VI (1492-1503) y ajoutera un jardin botanique.

Aujourd’hui, les jardins du Vatican forment un ensemble de jardins urbains qui couvrent plus de la moitié de la superficie du Vatican soit environ 23 hectares.

Durant votre visite, vous pourrez explorer les jardins botaniques, les fontaines, les sculptures, les parcs.

On a adoré:

  • Le calme des lieux
  • La variété des plantations.
  • Les sculptures et les grottes artificielles.
  • La Tour Saint-Jean.

LE CHÂTEAU SAINT-ANGE (CASTEL SANT’ANGELO)

Le château Saint-Ange ou Castel San Angelo est monumental édifice romain qui a accompagné la croissance de Rome durant 2000 ans. Il ne se situe pas à proprement parler dans le Vatican mais sur la rive droite du Tibre. Il vous suffira de traverser le pont qui se trouve face à la place Saint-Pierre pour le rejoindre.

Depuis l’extérieur , le château surprend de part son architecture circulaire. Le château Saint-Ange a subi de nombreuses transformations.

C’est l’Empereur Hadrien qui est à l’origine de son édification entre 135 et 139. A l’origine, le monument devait avoir pour finalité son mausolée mais il deviendra le pendant du tombeau d’Auguste situé au nord du champ de Mars sur la rive gauche du Tibre.

Le château Saint-Ange deviendra une prison en 1906 et un musée. Permettant aux visiteurs de découvrir un pan de l’histoire importante de Rome et du Vatican.

Leave a Comment

Your email address will not be published. All fields are required.